Vous êtes ici :
  • Accueil
  • /
  • CAP MONDE CORSE

CAP MONDE CORSE

CAC Vendredi 21 mars 20h30 Tarif 9€ et 6€ CAP MONDE   CORSE, les perles d’une île  Film HD documentaire et débat de Pierre-Marie HUBERT  C’est une île magnifique que l’on situe facilement au cœur de la méditerranée; une île montagneuse avec des sommets approchant les 3 000 mètres et des plages paradisiaques…Cette île unique est […]

CAC Vendredi 21 mars 20h30 Tarif 9€ et 6€

CAP MONDE   CORSE, les perles d’une île

 Film HD documentaire et débat de Pierre-Marie HUBERT

 C’est une île magnifique que l’on situe facilement au cœur de la méditerranée; une île montagneuse avec des sommets approchant les 3 000 mètres et des plages paradisiaques…Cette île unique est née voilà près de 21 millions d’années, lorsqu’une partie de l’actuelle Provence se détacha et commença à dériver lentement vers le sud est. Avec le temps, l’île engendrera un fort taux d’espèces endémiques uniques, végétales et animales, dont on ne soupçonne guère l’existence. C’est pourtant un merveilleux patrimoine écologique encore préservé que Pierre-Marie HUBERT a voulu dévoiler dans ce film. Pour y parvenir, l’équipe de tournage a décidé de parcourir, non sans mal, le mythique et somptueux GR 20, l’un des plus beaux sentiers de randonnée du monde, où l’on observe bon nombre de ces espèces endémiques: truite macrostigma, euprocte de Corse, cerf et mouflon de Corse…Cet écosystème remarquable est aujourd’hui protégé par le parc Régional de Corse. Grâce aux prises aériennes tournées en hélicoptère, on appréciera encore davantage les formidables paysages et ce patrimoine somptueux.

Puis c’est en plongée que nous découvrirons la splendide réserve marine de Scandola, et à proximité, l’épave émouvante d’un B17 américain reposant par 30 mètres de fond.

Mais comprendre la Corse suppose aussi de connaître son histoire.

Or, et c’est assez révélateur, on n’étudie pas la Corse à l’école de la République ! …Comme si l’on voulait omettre le fait que la Corse a été indépendante pendant une quinzaine d’années sous la houlette du Gal Pasquale PAOLI qui, en véritable chef d’état, et depuis sa capitale, CORTE, fera voter une constitution et instaurera une monnaie , un drapeau et… une justice.

Mais l’aventure s’arrête le 15 mai 1768, lorsque la république de Gênes cède la Corse à la France qui enverra des troupes un an plus tard. Hélas, cela se terminera dans un bain de sang…

Ce film explique l’histoire mouvementée et passionnante de cette île, issue de différents peuplements à travers les âges, faite de siècles d’affrontements et de rebondissements dont on retrouve, aujourd’hui encore, des traces émouvantes: statues menhir de l’époque néolithique, anciennes cités romaines, tours de guet de l’époque génoise, sans oublier de citer les nombreuses incursions de Sarrazins, au 8° siècle. Ainsi, on comprend que les vicissitudes de l’histoire ont fortement marqué le tempérament de ces populations courageuses mais méfiantes, après tant de tragédies. Aujourd’hui encore, on ne peut que constater que les cicatrices de l’histoire ont parfois du mal à se refermer…

Et pourtant, si l’on ouvre son coeur et sa raison, on découvre un peuple chaleureux et accueillant, doté d’une culture forte, à l’image des chants polyphoniques, superbement entonnés dans ce film par le groupe MERIDIANU, bouleversant de sincérité et de justesse. Un hymne à la nature, à l’amour, à la vie…à la Corse…

Un film qui s’écoute autant qu’il se regarde.