Théâtre : La cantatrice chauve d’Eugène Ionesco

***

**

*

Théâtre

***

La cantatrice chauve

d’Eugène Ionesco

Samedi 23 janvier 2021 à 20h30 

C’est l’angoisse, la solitude de chacun au milieu de tous qui les rend fous. Mais leur refuge dans un langage vide de sens les rend tour à tour drôles et grinçants. La violence est toujours là, latente ou exprimée, chez tous les personnages. Le langage - logorrhée tranquille au début, chaos guerrier au final -  les a anéantis. C’est la guerre totale ! Rien n’est innocent dans ce discours absurde : la menace est présente chez la Bonne, et plus encore, chez le Pompier chercheur de feu.

Fantoches d’un monde où règne le non-sens, prisonniers d’un langage mort, ils ne peuvent échapper à leur tragédie. Laissons la parole à Ionesco : « même dans la Cantatrice Chauve, le comique n’est pas si comique que cela. C’est du comique pour les autres. Au fond, c’est l’expression d’une angoisse ». Cette adaptation de la pièce d’Eugène Ionesco est présentée par la Compagnie tarbaise Damona.

***

Tarifs : 12 et 9 euros.                                               Réservation sur   https://cacsemeac.festik.net

Facebook

Likebox Slider Pro for WordPress