Vous êtes ici :
  • Accueil
  • /
  • CAP MONDE CAMBODGE UNE CHANSON KHMÈRE de Jean-claude Baïsse

CAP MONDE CAMBODGE UNE CHANSON KHMÈRE de Jean-claude Baïsse

CAC Mercredi 14 janvier 20h30 Entrée 9€ et 6€ Cambodge, une chanson khmère  Spectacle en images et en musique Le Cambodge a connu la magnificence, un drame génocidaire épouvantable, et une renaissance effrénée entre naïveté et soif de vivre.  Un couple français recherche les origines de l’enfant qu’ils ont élevé, après la chute de Phnom […]

CAC Mercredi 14 janvier 20h30 Entrée 9€ et 6€ Cambodge, une chanson khmère  Spectacle en images et en musique Le Cambodge a connu la magnificence, un drame génocidaire épouvantable, et une renaissance effrénée entre naïveté et soif de vivre.  Un couple français recherche les origines de l’enfant qu’ils ont élevé, après la chute de Phnom Penh et la mort de ses parents. C’est l’histoire personnelle de l’auteur, qui a écrit les chansons et les musiques sur les images qu’il a tournées dans ce pays aux multiples facettes. On parlera du passé tragique, dans les murs du sinistre camp «S21». Les temps forts : le Mékong, le lac Tonle sap pays lacustre, Angkor site unique au monde, Battambang, Kampot le charme désuet de l’architecture coloniale française sur les bords du Pacifique. Musicien, chanteur, après avoir débuté comme photographe à « l’Est Républicain », Jean-Claude Baïsse sort son premier 33 tours « Quai de la Gare » en 1980. Suivront 15 années de tournées dans toute la France. 1993 est l’année du grand virage: il se rend pour la première fois en Himalaya, pour y effectuer pendant 22 jours de marche solitaire le grand tour des Annapurnas. C’est le coup de foudre pour le voyage. Jean-Claude Baïsse se produit ensuite dans une longue succession de spectacles audio-visuels, « Népalissime », Amrit de Gorkha », « Les enfants de Siddhârta », « Au-dessous du Volcan », En suivant le Chamane », « Une chanson Birmane », etc...

Au cœur de l’Asie du sud-est, le Cambodge a connu la magnificence, un drame génocidaire épouvantable, et une renaissance effrénée entre naïveté et soif de vivre. Un couple français recherche les origines de l’enfant qu’ils ont élevé, après la chute de Phnom Penh et la mort de ses parents. C’est l’histoire personnelle de l’auteur, qui a écrit les chansons et les musiques sur les images qu’il a tourné dans ce pays aux multiples facettes. Les temps forts seront le Mékong, le lac Tonle sap, véritable pays lacustre à l’intérieur du Cambodge, et bien sûr Angkor, un site unique au monde. On ne pourra pas faire l’impasse sur le passé tragique, dans les murs du sinistre camp « S21 », et les « Killing fields ». Après un passage à Battambang, dans la campagne cambodgienne, on sera séduit par le charme désuet de l’architecture coloniale française, dans les rues de Kampot, qui n’a quasiment pas changé hormis les traces du temps, sur les bords du Pacifique.