Vous êtes ici :
  • Accueil
  • /
  • Gabrielle DECARPIGNY

Gabrielle DECARPIGNY

Mairie Exposition ouverte du 1er au 16 octobre du mardi au samedi 14h-18h Vernissage le vendredi 30 septembre à 18h Entrée libre Jusqu’à fin 2008, Gabrielle Decarpigny a tenu un magasin de jouets en bois traditionnels. Artiste autodidacte n’ayant jamais étudié le dessin ni la peinture, elle créé véritablement depuis 1999. Le travail de Gabrielle […]

Mairie

Exposition ouverte du 1er au 16 octobre du mardi au samedi 14h-18h

Vernissage le vendredi 30 septembre à 18h

Entrée libre

Jusqu’à fin 2008, Gabrielle Decarpigny a tenu un magasin de jouets en bois traditionnels.

Artiste autodidacte n’ayant jamais étudié le dessin ni la peinture, elle créé véritablement depuis 1999.

Le travail de Gabrielle Decarpigny ne consiste jamais à rendre ou interpréter un sujet qui serait pris pour thème, mais chaque dessin permet d’y entrevoir des formes animales ou humaines.

Gabrielle “prête sa main” à son inspiration.

C’est un art qui naît du matériau et se nourrit de tracés instinctifs.

Elle utilise du papier à dessin classique mais aussi, du papier cristal, du papier torchon, papier d’encadrement, du bois poli, du contreplaqué ordinaire, du verre dépoli, le cannage d’un paravent, un mur blanc d’appartement ou le crépi d’une cabane à bois…

Les outils sont aussi très variés : crayons de couleurs, stylo bille, feutre, pastel, crayon cire, craie.

Il s’agit d’une œuvre graphique, faite d’une débauche de lignes et de couleurs, véritable labyrinthe de dessins d’entrelacs et d’enluminures.

On peut y voir des mandalas asymétriques, étonnants, fascinants et beaux qui fuient les lois de la géométrie et s’inscrivent dans un mode d’expression à la fois naïf, exubérant et original.

Les œuvres de Gabrielle Decarpigny sont empreintes d’un mystère qu’il appartient à chacun de déceler, à la lumière de son imaginaire.

“Comment peut-on inventer tout cela sans avoir pris des leçons de dessin ?”

Selon Gabrielle Decarpigny :

”C’est davantage quelque chose qui m’arrive que quelque chose que je fais de ma propre volonté”. Cette artiste dessine à main levée, sans repérage mise en page ou correction.

“Je sens les couleurs, je passe de l’une à l’autre de manière automatique, sans y réfléchir.

” Je ne sais pas dessiner , je n’ai jamais appris et je ne saurai jamais. C’est ma main qui travaille toute seule.

Souvent très colorés, ses dessins ne sont pas figuratifs et peuvent se classer en deux catégories de styles très différents : les “ entrelacs “ et les “foules” : avec pour le premier des traits croisés et juxtaposés parfois proches de la calligraphie et, pour le second des courbes et des formes très rondes.

Chaque dessin flotte comme suspendu dans son cadre. Il s’inscrit toujours totalement dans les limites du support sans jamais les atteindre et tout en développant de somptueuses arabesques.

Gabrielle a été particulièrement marquée par les déclarations de François Cheng concernant la peinture chinoise :

“Les penseurs chinois, à partir de l’idée de souffle, ont engendré une conception unitaire et organiciste de l’Univers où tout se tient, tout se relie, et cette conception les artistes ont essayé de la traduire dans la peinture en sorte qu’un tableau est réellement un espace médiumnique, où la vraie vie se déroule.

SITES INTERNET ET PUBLICATIONS

Gabrielle Decarpigny fait partie depuis 2005 de la galerie Suisse “La Sardine” : www.sardine.ch .Une biographie et des commentaires concernant son travail viennent compléter 4 de ses dessins.

Elle est entrée en 2007 au Musée Création Franche, situé à Bègles. www.musee-creationfranche.com

En 2008, Gabrielle a fait don à ce musée de cinq de ses œuvres.

PUBLICATIONS

Dans le numéro 28 de Création franche un article lui a été consacré par Mr. Joé Ryczko.

Ce dernier a publié en 2007 dans sa propre revue les “Friches de l’Art “ un article sur son travail qui reproduisait deux de ses dessins.

EXPOSITIONS

2003, 2005, 2007 : CAC de Séméac : cluster014.ovh.net/~cacsemea/sitecac

2004 : Casino Bagnères de Bigorre

2007 et 2008 : Musée Fernand Desmoulins à Brantôme pour la Nuit des Musées. http://musee-aquitaine.com

Du 1er Septembre au 18 décembre 2008 : Gabrielle galerie Thuilliers à Paris. http://galeriethuillier.free.fr

[scrollGallery id=38]