Vous êtes ici :
  • Accueil
  • /
  • IRLANDE « L’île émeraude »

IRLANDE « L’île émeraude »

Vendredi 16 Mars à 20h30 CAP MONDE présente Récit, grand film et débat de Daniel LAUMÔNE L’Irlande a été surnommée au Moyen Âge « l’Île des Saints et des Savants » en souvenir du temps où ses moines allaient évangéliser le continent et y réimplanter la langue latine. Oubliée par les Européens du continent, l’Irlande […]

Vendredi 16 Mars à 20h30

CAP MONDE présente

Récit, grand film et débat de Daniel LAUMÔNE

L’Irlande a été surnommée au Moyen Âge « l’Île des Saints et des Savants » en souvenir du temps où ses moines allaient évangéliser le continent et y réimplanter la langue latine.

Oubliée par les Européens du continent, l’Irlande est devenue à la fin du Moyen Âge la première colonie anglaise. Sept siècles d’occupation étrangère l’ont détournée de sa langue d’origine, le gaélique, au profit de l’anglais, tout en renforçant son identité religieuse et son attachement au catholicisme. Malgré tout, certaines régions, comme les îles Aran le Kerry, le Connemara, le Cleare et bien d’autres ont su préserver leur identité et la langue des Anciens car le gaélique y est fortement parlé. D’ailleurs de tous les pays celtiques, l’Irlande est le seul où le gaélique est obligatoire à l’école.

Elle sera en 1920-1921 le seul territoire de l’Empire britannique à s’émanciper au prix d’une guerre et deviendra la République d’Irlande à l’exclusion toutefois d’une partie de l’Ulster (ou Irlande du Nord) majoritairement peuplée de colons écossais de confession protestante. Le sort de cette province est encore en suspens.

L’Irlande est un pays de contes et de légendes. La mythologie celtique irlandaise hante encore à ce jour les vertes vallées d’Irlande, que ce soit du côté de Tara, demeure royale des anciens grands souverains, ou plus simplement du côté des grands dolmens et vieux cercles de pierres…

Terre de lacs, de landes et de tourbières, la verte Irlande mériterait d’être aussi appelée « l’Île des Poètes » car elle a inspiré au Moyen Âge une abondante poésie épique en gaélique. Elle a plus récemment donné le jour à nombre de très grands écrivains de langue anglaise comme Jonathan Swift, Oscar Wilde, Bernard Shaw, William Yeats James Joyce et Samuel Beckett. En tout cas nulle part ailleurs on n’est autant fasciné. Les traditions, la musique, les danses, l’hospitalité des Irlandais n’y sont pas étrangers. Séduisante, l’île émeraude offre aussi des paysages plus beaux les uns que les autres et très diversifiés, tandis que les pubs rythment les moments de convivialités. Ajouté à cela un ciel lumineux, les griffes du vent sur la mer, les nuages qui caressent les collines, et vous aurez une petite idée de ce pays insaisissable, profondément humain. Un poème de la vie et du vent, une légende vivante…

Entrée 9 € et 6 €