Vous êtes ici :
  • Accueil
  • /
  • Jeu des Milles Euros

Jeu des Milles Euros

                        CAC mercredi 20 avril 18h LE JEU DES MILLE EUROS animé par Nicolas Stoufflet Le plus ancien des jeux radiophoniques, créé en 1958 par Henri KUBNICK, reste l’une des émissions phares de France Inter. Ce jeu est, depuis septembre 2008, présenté par l’une […]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CAC mercredi 20 avril 18h

LE JEU DES MILLE EUROS animé par Nicolas Stoufflet

Le plus ancien des jeux radiophoniques, créé en 1958 par Henri KUBNICK, reste l’une des émissions phares de France Inter. Ce jeu est, depuis septembre 2008, présenté par l’une des voix les plus populaires de France Inter : Nicolas Stoufflet. Le « Jeu des mille euros » est l’émission radiophonique la plus entendue sur toute la surface du globe, outre la diffusion sur Internet, elle est relayée en direct par les stations de R.F.O. L’émission, continue ainsi à se promener dans et hors de l’hexagone.

L’EQUIPE

Nicolas Stoufflet Producteur et animateur Nicolas Stoufflet fut durant 5 ans l’animateur des tranches matinales et d’après-midi de Radio France Puy-de-Dôme. De 91 à 96, les auditeurs de France Inter retrouvent chaque été la bonne humeur et la convivialité de Nicolas lors des tranches matinales (5-7 ou 7-9). Depuis septembre 96, c’est avec lui que les auditeurs se réveillent : d’abord le WE (96-97) puis en semaine (depuis 97). Étés 2006 et 2007 , il anime « Ça vous dérange » , le magazine estival de France Inter et depuis septembre 2006, remplace Colombe Schneck durant ses congés à la présentation de « J’ai mes sources ». En septembre 2008, il succède à Louis Bozon au « jeu des mille Euros ».

Il prête aussi sa voix ponctuellement pour des documentaires TV ( France 2, France 5, Discovery Channel, Voyage).

Yann PAILLERET Cadre de production Après avoir été journaliste et animateur, entre 1983 et 1990, sur différentes radios (95.2, Radio-Show, Nostalgie, …), tout en flirtant avec la télévision (TF1 et France 2) et le cinéma (« 3 places pour le 26 », « les nouveaux tricheurs »,..) il entre à France Inter en octobre 1990, il sillonne les routes de France pour le « Jeu des 1000 Euros » avec, successivement, Lucien jeunesse, Louis Bozon et maintenant Nicolas Stoufflet. Spécialiste de l’ésotérisme et … du métallophone.

« Le jeu des 1000 euros » de FRANCE INTER présenté par Nicolas Stoufflet est dans votre ville ! Pour y participer, il suffit de vous présenter au lieu, jour et heure annoncée.
- Entrée libre et gratuite.
- Il est inutile de s’inscrire à l’avance : la sélection des candidats au « Jeu des 1000 euros », adultes, spécial jeunes et spécial étudiants s’effectue sur place, avec le public.

VENEZ NOMBREUX !

Quelques questions souvent posées par la presse à Nicolas Stoufflet :   Etiez-vous volontaire pour reprendre le « Jeu » ?    Oui ! Je m’étais porté candidat, pour succéder à Louis Bozon qui partait. Je me sens proche de cet univers : une émission de radio qui s’inscrit dans le temps, un programme populaire, culturel et qui offre du bonheur. A mon sens, un exemple du service public audiovisuel ! Les tournées, les petites villes, les hôtels, cette vie itinérante… tout cela ne va-t-il pas vous peser ?   On revient quand même souvent à la maison ! Et puis, si je suis parisien, je suis également provincial. Mes parents viennent de Lorraine et de Bourgogne. J’ai vécu, grandi, étudié, commencé la radio en Auvergne, avec l’habitude des contacts directs. Je ne suis pas de ceux qui pensent que tout se fait dans les ambiances climatisées des studios parisiens ! Quand on fait ce métier, il faut aimer saluer nos auditeurs, les écouter à notre tour. Allez-vous changer des choses dans le « Jeu des 1000 euros » ?  C’est un monument historique, mais qui est parfaitement de notre époque car il a toujours évolué petit à petit. Je vais y mettre quelques touches personnelles, sans changer les fondations. Faire des émissions dans les capitales européennes, par exemple, avec les francophones de l’étranger.   Combien de temps pensez-vous animer l’émission ?  Ca ne dépendra pas que de moi … mais j’espère m’inscrire dans la durée. Ce n’est pas une émission comme les autres et elle demande un investissement personnel à moyen ou long terme. Le « Jeu » a une histoire, les auditeurs eux-mêmes sont souvent fidèles depuis longtemps. Ils ne comprendraient pas que l’animateur ne fasse que passer !