Vous êtes ici :
  • Accueil
  • /
  • LES PETITS PIEDS DANS LE PLAT.GROUPE DES PETITS DE SÉMÉAC “Les Malheurs de Sophie” d’après la Comtesse de Ségur.Collège de Tournay 4 ème et 3 ème “ Lettres de non motivation “de Julien Prévieux

LES PETITS PIEDS DANS LE PLAT.GROUPE DES PETITS DE SÉMÉAC “Les Malheurs de Sophie” d’après la Comtesse de Ségur.Collège de Tournay 4 ème et 3 ème “ Lettres de non motivation “de Julien Prévieux

Entrée libre Groupe des Petits de Séméac “Les Malheurs de Sophie” d’après la Comtesse de Ségur Raconte-moi une histoire de quand tu étais petite ! » Ce que réclament si souvent les enfants à leur mère et à leur grand-mère, et bien la Comtesse de Ségur l’a fait en publiant en 1859 « Les Malheurs de Sophie ». C’est que […]

Entrée libre

Groupe des Petits de Séméac “Les Malheurs de Sophie” d’après la Comtesse de Ségur

Raconte-moi une histoire de quand tu étais petite ! » Ce que réclament si souvent les enfants à leur mère et à leur grand-mère, et bien la Comtesse de Ségur l’a fait en publiant en 1859 « Les Malheurs de Sophie ». C’est que ces courtes histoires, très enlevées, parlent aux enfants de leurs envies, de leurs jeux, de leurs curiosités, de leurs peurs, de leurs joies, de leurs bêtises, de leurs disputes, de leur monde en un mot, et que la forme dialoguée choisie par la comtesse de Ségur, leur donne une singulière fraîcheur. Nous avons été nombreux à sourire, rire, frémir, aux aventures et mésaventures de Sophie . Ces aventures et mésaventures sans lesquelles on ne grandit pas . L’auteure des Malheurs de Sophie et des Petites Filles modèles est née à Saint-Pétersbourg en Russie, en 1799.
Elle s’appelait Sophaletta Feodorovna Rostopchine. La traduction française de son prénom est « Sophie ». Elle était la fille d’un comte et avait pour parrain le tsar Paul Ier, empereur de Russie. La famille de Sophie était extrêmement riche ; ce qui n’empêchait pas ses parents, et en particulier sa mère, de l’élever avec austérité et sévérité.
En 1819, Sophaletta Rostopchine devient la Comtesse de Ségur en épousant, en France, le comte Eugène de Ségur. Mais, elle ne commencera sa carrière littéraire qu’à l’âge de cinquante-sept ans. Elle aurait fait ses premiers essais en écrivant des contes de fées pour ses deux petites-filles, Camille et Madeleine. Pouvait-elle alors imaginer, dans son château de Normandie, en prenant la plume pour le plaisir de ses petits-enfants et des enfants de cette époque, que les lecteurs succéderaient aux lecteurs, de génération en génération ? La comtesse de Ségur est morte à l’âge de soixante-quatorze ans. On lui doit vingt volumes pour enfants en plus d’un traité de médecine, d’un catéchisme, d’une bible et d’un évangile. Ses romans ont été traduits dans plusieurs langues et vendus à des millions d’exemplaires.

Collège de Tournay  4 ème et 3 ème

Lettres de non motivationde Julien Prévieux Alors qu’il était à la recherche d’un emploi et après deux entretiens infrucutueux, Julien Prévieux a décidé de rédiger et d’envoyer mille lettres de non-candidature. En 2009, ces textes inventifs, subversifs, drôles ont été publiés ainsi que les réponses des différentes entreprises, mairies, organismes…Nous travaillons actuellement avec ces élèves sur notre prochaine création “Commis d’Office” (spectacle professionnel). Ils ont participé avec nous au tournage d’un court métrage, ont assisté à des répétitions et se sont entretenus avec le metteur en scène et l’auteur de la pièce. Ils suivent avec leurs professeurs, le déroulement d’un projet artistique depuis sa création jusqu’à sa diffusion.

Nous tenions à les inviter pour les remercier de leur engagement.