Vous êtes ici :
  • Accueil
  • /
  • MARTA GOMEZ CULTUR’AMERICA

MARTA GOMEZ CULTUR’AMERICA

  Entrée 12€ et 9€ MARTA GÓMEZ  a commencé à chanter à l’âge de 4 ans dans le chœur du lycée Benalcázar de la ville de Cali, en Colombie. En 1999, elle est entrée au prestigieux Berklee College of Music de Boston où elle obtiendra plus tard le prix de composition Alex Ulanowsky pour son  bambuco « Confesión », […]

  Entrée 12€ et 9€

MARTA GÓMEZ  a commencé à chanter à l’âge de 4 ans dans le chœur du lycée Benalcázar de la ville de Cali, en Colombie. En 1999, elle est entrée au prestigieux Berklee College of Music de Boston où elle obtiendra plus tard le prix de composition Alex Ulanowsky pour son  bambuco « Confesión », avant d’en sortir diplômée avec la mention « Magna com laude » en 2002.

En 2003, la grande chanteuse argentine Mercedes Sosa l’invita à participer à l’un de ses concerts, et en 2004 le label Putumayo World Music l’inclut dans sa compilation de chanteuses latino-américaines aux côtés de la péruvienne Susana Baca, de Toto la Momposina et Tania Libertad entre autres.

Compositrice dans l’âme, on lui doit plus de 80 chansons et elle a gagné de nombreux prix dans ce domaine, comme le réputé SIBL Project des Etats-Unis qui a choisi sa chanson « Paula Ausente » comme la meilleure chanson inspirée par un écrivain latino-américain (Isabel Allende en l’occurrence).

Son cinquième disque “Musiquita” la fit entrer dans la liste des dix meilleurs disques du genre “World Music” des European World Music Charts pendant plusieurs semaines consécutives. Et grâce à cette production, elle a pu donner des concerts dans des pays aussi divers que les Etats-Unis, les Pays-Bas, l’Espagne, la Suède, la Suisse et Israël.

Dans « El corazón y el sombrero », son sixième disque, elle rend un hommage au grand poète andalou Federico García Lorca, en mettant en musique 12 de ses poèmes sur des rythmes folkloriques latino-américains. Pour ce CD, elle a eu la chance de pouvoir compter sur la participation du chanteur et compositeur de Cadix Javier Ruibal. Et d’être invitée dans d’importants festivals comme le Festival de Músicas de Cartagena (Colombie), le Festival Barnasants (Barcelone), La Mar de Músicas , de Cartagena (Murcie, Espagne) et le KKNK Festival d’Afrique du Sud.

Dans une interview réalisée pour la Radio Publique Nationale des Etats-Unis, le journaliste Steve Inskeep dit qu’il admirait la capacité de cette chanteuse « à transformer la dure histoire de son pays en une musique douce ».

 Marta Gómez se nourrit du quotidien, de la distance avec son pays natal, et de cette nostalgie naissent des chansons au profond contenu social et humain.

 Le 9 avril 2015, elle a chanté devant des milliers de spectateurs dans le Parque Simón Bolívar de Bogotá, aux côtés de León Gieco, Carlos Varela et Rubén Blades, entre autres, dans un méga Concert pour la Paix en Colombie.

 C’est un grand honneur qu’elle nous fait en acceptant notre invitation à participer au festival culturAmérica 2016.

 Liens : martagomez.com

 cancioneros.com/ct.php?NM=46

 www.youtube.com/watch?v=3ZxYqUSg9QE